Actualités

10/01/2011

Mini-portraits croisés


Trois questions à Estelle Bidault et François Geffriaud, jeunes entrepreneurs au sein de l’Incub’© ESC Dijon dans le secteur du vin


1) Pouvez-vous décrire votre projet et expliquer en quoi il est innovant ?

 

Estelle Bidault
Estelle Bidault : Tout d’abord, après une dizaine d’années d’expérience en marketing et gestion commerciale, j’ai intégré le Mastère CIVS (Commerce International des Vins et Spiritueux) pour acquérir de solides connaissances en viticulture et œnologie, ainsi que sur la filière pour les aspects « environnement » et « acteurs ». Mon expérience et mes compétences en commerce et marketing associées aux acquis du Mastère CIVS m’ont permis d’élaborer un projet innovant destiné aux vignerons.

 

Celui-ci s’adresse aux vignerons implantés en Bourgogne. Il consiste à vendre un service d’externalisation commercial aux exploitations viticoles de taille moyenne (10 à 12 hectares), dans les départements de Côte d’Or et de Saône et Loire. C’est-à-dire conseiller et accompagner commercialement des vignerons qui souhaitent se développer et valoriser leur production en commercialisant leur vin en bouteilles sous le nom de leur domaine. L’ambition, c’est d’être au cœur de leur métier, comprendre leurs difficultés et construire avec eux une démarche commerciale qui leur ressemble et qui soit cohérente avec leur philosophie et leur vin.

 

Concrètement, nous réalisons un diagnostic avec le vigneron, nous analysons ses besoins, nous l’accompagnons sur la base d’un contrat annuel de prestations avec des objectifs fixés, puis en fonction de ceux-ci nous évaluons les résultats. Ce service d’externalisation de la fonction commerciale constitue le maillon manquant dans la création de la valeur pour le vigneron, soit entre la mise en bouteille et le client final.

 

François Geffriaud
François Geffriaud : Mon projet, c’est la création de l’agence commerciale DO Diffusion, spécialisée dans les vins et spiritueux et localisée sur la Lorraine. L’agence est adossée à un caviste-grossiste, Les Domaines, situé à Nancy et dans lequel j’ai moi-même une participation.

 

Ces deux activités sont complémentaires puisque l’agence peut ainsi proposer un service de dépannage et un choix plus large à ses clients via la cave. Dans le même temps, la cave étend sa zone de chalandise à toute la région par l’intermédiaire de l’agence.

 

2) Pourquoi avez-vous eu envie d’entreprendre ?

 

Estelle Bidault : J’ai toujours eu un fort désir d’indépendance et je souhaitais être particulièrement disponible et flexible vis-à-vis de mon cadre familial – j’ai aujourd’hui deux enfants. Par ailleurs, j’ai la volonté de gérer mon périmètre d’activité géographique, ce que me permet cette formule. Enfin, je pense que ma personnalité est particulièrement bien adaptée à l’entrepreneuriat : charisme, organisation et fermeté (dans les prises de décisions) sont les principaux traits de caractère qui me seront utiles dans le cadre de ce projet.

 

FrançoisGeffriaud : Après 9 ans dans la finance, j’ai décidé d’entreprendre une reconversion professionnelle afin de faire de ma passion du vin mon métier, avec pour finalité la création d’une entreprise. Pour réussir ce challenge, j’ai intégré le Mastère CIVS, qui m’a apporté les clés indispensables à la compréhension du secteur viticole, tandis que l’incubateur m’a aidé à construire un business plan solide et qui m’accompagne dans la création de ma société.

 

3) Que vous apporte l’Incub’© dans la réalisation de votre projet ?

 

Estelle Bidault : Le gros plus de l’Incub’© ESC Dijon, c’est le tuteur qui est nommé en cohérence avec notre projet. Cette personne nous apporte son expérience, ses conseils et avis pour avancer dans la réflexion. Cet accompagnement est indispensable pour se poser les bonnes questions, se remettre en cause et éviter de se contenter d’intuitions. Ce tuteur nous oblige également à tenir des délais grâce à un planning et un échéancier.

 

Tous ces éléments sont déterminants pour passer de l’idée au projet construit. Grâce à cet accompagnement, nous bénéficions de contacts avec d’autres personnes ayant entrepris dans un domaine similaire et d’une aide à la promotion du projet localement. L’Incub’©ESC Dijon donne également accès à des conseils techniques indispensables dans un projet de création : avocat, expert comptable ou encore Bourgogne Entreprendre.

 

François Geffriaud : L’incubateur constitue un soutien essentiel dans la finalisation de mon business plan nécessaire à la création de mon entreprise. Au delà de l’accompagnement technique et matériel, l’incubateur est un véritable coach avec lequel on peut échanger sur ses interrogations et ses doutes. Même si dans certains cas, je sais quelles sont les démarches à effectuer et les décisions à prendre dans le processus de création d’entreprise, l’incubateur me permet de ne pas rester seul et d’être conforté dans mes choix.

 
 
A lire également sur le même sujet :
 

Une Semaine de l’Entrepreneuriat sous le signe du social (10/12/2010)

 

L’Incub©ESC Dijon a déjà deux ans… mais en fait vin ! ( 04/01/2011)